Printemps de l’Ecriture 2017 «La véritable mesure de la vie est le souvenir»

Chaque année, Richard Aboaf, plasticien et historien d’art, « embarque » un collectif d’artistes et d’étudiants en arts appliqués, pour une exposition sur la thématique académique du Printemps de l’Ecriture. Encouragé par Michel Benoilid à la direction de l’ORT Strasbourg, comme ce fut le cas avec son prédécesseur Claude Sabbah, une véritable dynamique s’installe alors dans l’établissement

Discours prononcé à l’occasion de la remise du Prix Charles et Annie Corrin au lycée Louis-le-Grand – 23 février 2017, par Eva Riveline.

Au nom de mes deux collègues, Timothée Ratel et Lionel Courtot, et en mon nom personnel, je tiens à mon tour à remercier les membres du jury et leur président, le professeur Boris Cyrulnik, ainsi que la famille Corrin, le FSJU et tous ceux qui ont contribué à distinguer ce travail. Je souhaite avant tout