LA JOURNEE NATIONALE DE L’AUDITION A L’ORT TOULOUSE : VOS OREILLES, ON Y TIENT !

A une époque où le volume dans les oreilles des jeunes ne cesse de monter autant que les décibels de nos métropoles, la Journée Nationale de l’Audition s’est révélée être des plus éducatives pour les élèves de l’ORT Toulouse.

La Journée Nationale de l’Audition du jeudi 9 mars 2017 a été, pour la première fois à l’ORT Toulouse, organisée par les lycéens de 1ère Professionnelle Gestion Administration avec leurs professeurs  Mesdames Béatrice SECRET et Dominique LABERENNE. Cet évènement a donné lieu à différents ateliers de prévention et de sensibilisation liés à l’audition. Durant toute cette journée, les cours ont été suspendus pour des classes du lycée professionnel afin de permettre à 150 élèves de s’informer sur les dangers liés à ces habitudes qui impriment le quotidien d’un très grand nombre de jeunes : utilisation prolongée des écouteurs sur un volume amplifié, fréquentation de lieux musicaux  ne respectant pas la limitation du niveau sonore, risque potentiel des ondes émises par le portable et sa proximité durant le sommeil.

Signes aujourd’hui d’une génération dynamique, les bruits des loisirs et de fêtes font de ces jeunes des malentendants précoces. Une personne soumise à 100 dB durant 40 heures par semaine, pendant 20 ans, a une probabilité de perte auditive de 48% ! On retiendra notamment des interventions de mise en garde de l’audioprothésiste Madame RENCIEN  et de l’Oto-Rhino-Laryngologiste Dr DAOUDI que l’oreille d’un utilisateur invétéré d’écouteurs sera, à 40 ans, dans l’état d’une personne de 65.

Avec l’accroissement des déficiences auditives lié aux phénomènes des bruits citadins et de l’écoute de musique avec volume sonore amplifié, le secteur de l’appareillage médical de l’oreille est d’ailleurs en plein essor. Le métier de l’audioprothésiste est un métier d’avenir.

Les exposés sur la merveilleuse anatomie de l’oreille, sur sa capacité à transformer un déplacement d’air en onde électrique codée, sont  parvenus rapidement aux organes sensibles de nos élèves. Cette réussite en matière de communication d’un message de prévention nationale a été renforcée par l’autre volet de cette JNA : la sensibilisation à la culture Sourde donc à la Langue des Signes.

Élèves, professeurs, journalistes et personnalités officielles ont assisté aux ateliers avec un enthousiasme palpable. Autour de rencontres, d’échanges avec des Sourds et des ateliers ludiques de mise en situation, chaque élève a fait son expérience de découverte de ces êtres silencieux mais animés d’expressivité et pouvant se faire comprendre et communiquer comme n’importe quelle personne à part entière grâce à la langue des signes.

L’association SMILE décolle une fois par an vers l’Afrique pour soutenir un foyer et une école d’enfants sourds du Bénin : Audrey PORTES, sa créatrice, a témoigné de son initiative pour aider cette école du Bénin. Pour son prochain projet, Audrey envisage d’acheter et d’installer des panneaux solaires. Grâce au partage de son expérience avec les lycéens du Bac Pro MELEC, Audrey a bénéficié de quelques conseils techniques de la part de nos professionnels déjà bien formés au métier des énergies de demain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s