Les Prix de la Fondation Stern au lycée de Villiers-le-Bel

« Il y a dix ans, c’est ici dans notre lycée que vous remettiez pour la première fois ces prix à des élèves méritants, à la fois excellents et confrontés parfois à de difficiles conditions de vie. Nous sommes fiers, Madame et Monsieur Stern, de vous accueillir encore non seulement pour ces prix, pour cette fidélité, mais aussi pour ce que votre exemple représente. »
C’est par ces mots que Moïse Tibi directeur de l’ORT de Villiers-le-Bel souhaita la bienvenue à ses visiteurs, accompagnés pour la circonstance par Thierry Sebagh, directeur général pour qui c’était un premier « événement Stern ». Il s’agissait cette fois de remettre des Ipads dernier cri à 5 élèves sélectionnés, répondant aux critères définis par la Fondation créée par Janine et Jacques Stern, ancien PDG de Bull et créateur d’entreprises dans le secteur numérique dont il a été l’un des pionniers en France. `
Dans a salle du CDI où se déroulait cette amicale cérémonie, des élèves de 1ère et de Terminales ES, STMG et S écoutèrent Jacques Stern raconter quelques moments décisifs de son parcours.
« La vie qui s’ouvre devant vous ne dépend que de vous. Vos rêves les plus extraordinaires ne sont rien comparés à la réalité de ce que vous pouvez réaliser. Caché à la campagne pendant la guerre, je n’ai pas pu aller à l’école pendant deux ans. (…) Certains professeurs ont voulu décourager mon père, tailleur, de me faire poursuivre des études. Lui a voulu que je fasse les meilleures écoles d’ingénieur. Il avait confiance en moi. J’ai donc fait Polytechnique, Sup’Aéro et Harvard. Et ce que la vie m’a apporté, je le dois à cette chance d’avoir fait ces études… » Et de conclure : « Vous avez la chance d’avoir des enseignants qui font tout pour vous conduire au succès. Ne laissez pas passer cette formidable chance ! ».
Comme en écho, l’un des lauréats se fit le porte-parole de ses souriants camarades et dit combien il avait apprécié le message transmis par Jacques Stern, qu’il essaierait d’en être digne, tout comme il se souviendra, le moment venu, que la réussite n’est rien si elle n’est pas partagée avec les générations suivantes.
Pour l’heure, Shani Cohen (Terminale S), Tom Cohen (ES), Dan Guez (STMG), Alexis Perez (STMG), Benjamin Setrouk (S) rayonnaient d’un vrai bonheur pour cette marque de reconnaissance et pour la rencontre qu’ils venaient de faire avec ce couple d’exception.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s