Séminaire annuel sur l’enseignement de l’histoire et de la culture juives à l’ORT 

Les 12 et 13 octobre derniers s’est tenu au lycée Daniel Mayer de Montreuil le désormais traditionnel séminaire réunissant les professeurs d’histoire et de culture juives des établissements d’ORT-France. Ils étaient cette année douze enseignants venus de Lyon, Marseille, Montreuil, Toulouse, Strasbourg, Villiers-le-Bel.
Thème de cette réunion : contenus et périodisation de l’histoire juive de la sixième à la terminale.
Accueilli avec amitié par Isaac Touitou, directeur de l’établissement de Montreuil, et, très symboliquement, ouvert par Marc Timsit, directeur général d’ORT-France, le séminaire a permis de préciser les objectifs de l’année scolaire 2015/2016 et des buts à moyen terme dont la réalisation d’une plate-forme numérique dédiée à l’enseignement juif, la mise au point d’outils d’évaluation des savoirs acquis et la possibilité d’élaborer un manuel d’histoire et de culture juives.
Rappelons que ce séminaire s’inscrit dans un cadre plus large de promotion et d’amélioration de cet enseignement à l’ORT dont l’une des cinq valeurs est précisément l’identité juive dans l’esprit d’attachement et d’ouverture qui est celui de l’institution.
Voulu par le Président d’ORT-France, Lucien Kalfon, le Conseil d’administration et la direction générale ce programme a pour particularité d’être animé par une équipe de spécialistes reconnus pour leur savoir, leur compétence pédagogique et leur autorité morale. Cette équipe d’encadrement, tenant du comité de programme et de l’inspection pour les matières d’enseignement général, est constituée par le Pr. Armand Abécassis, qui vient de publier un ouvrage sur le dernier jour de Moïse, l’historien Stéphane Encel dont vient de paraître un livre sur le personnage de Josué, et, depuis cette année, Michel Derczansky, spécialiste de l’histoire juive contemporaine et d’Israël, professeur à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille.
A l’issue de ces deux journées de réflexion et d’échanges intenses, animées par S. Encel et M. Derczansky, les participants ont exprimé leur vive satisfaction tant pour l’enrichissement ressenti par le réseau qu’il forme dorénavant que pour la prise en compte de la réalité quotidienne de leur travail. Reste à concrétiser les pistes pour optimiser et, en particulier, évaluer un enseignement plus nécessaire que jamais. Ce sera au calendrier des mois qui viennent avec des séances de travail programmés dans chaque établissement.

Raphael Elmaleh
(Remerciements à Rémi Zerbib pour les photos)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s