Des journalistes en herbe à l’ORT Toulouse!

Pour la deuxième année, j’ai décidé de faire réaliser à ma classe de 1ère PRO GA, un petit journal, à l’occasion de la semaine de la Presse. La presse… la liberté de la presse… Plus que jamais, il me semblait essentiel de sensibiliser mes élèves à un de ces fondements de notre démocratie. Les documentalistes, Ghislaine Teysseyre et Corine Elkaïm, ont donc commencé par parler de l’AFP, des différents types de presse, du métier de journaliste. Face à une classe attentive et curieuse, elles ont ensuite pu aborder cette liberté d’expression dont nous entendons tant parler depuis quelques mois. Les jeunes ont ainsi découvert, souvent stupéfaits, que les journalistes étaient souvent malmenés à travers le monde, et que, malheureusement, certains étaient emprisonnés, tués, juste pour avoir exercé leur métier. Vint le moment où les élèves allaient devenir des apprentis journalistes…D’abord, parcourir les journaux du jour, les comparer puis choisir parmi cinq thèmes proposés. Cinq thèmes, cinq groupes de travail: les élections départementales, le crash de l’A320 dans les Alpes françaises, l’attentat au musée du Bardo, la pollution en France et un dossier spécial sur la liberté d’expression. A partir de là, à eux l’autonomie, le travail de groupe, les recherches sur Internet, le tri de l’information, la reformulation, la discussion pour trouver un terrain d’entente,…. Il s’agissait pour chaque groupe de rédiger, illustrer et mettre en page un article de journal. Bien entendu, nous étions là, les documentalistes et moi-même, pour les guider, les aider, les conseiller, certains étant plus autonomes que d’autres !
Quinze jours plus tard, notre aventure journalistique touchait à sa fin et le journal tant attendu était là ! Mes « affreux » étaient contents et fiers d’eux… nous aussi ! Certes, leur petit journal n’est pas parfait, mais ils l’ont réalisé avec beaucoup d’enthousiasme et d’application. Le résultat est d’ailleurs à la hauteur de leur investissement, dépassant même mes espérances ! Ce n’est pas peu fiers, qu’ils sont ensuite passés de classe en classe pour expliquer ce qu’ils avaient fait et distribuer à chaque élève un exemplaire du journal. Deux semaines de travail un peu différentes…les élèves, les documentalistes et moi… un vrai travail d’équipe…Une expérience très enrichissante une fois encore… Une expérience à revivre…l’année prochaine ! Un grand merci à mes élèves, aux documentalistes et à Monsieur Bendavid qui a bien voulu que l’école finance l’impression des journaux afin qu’ils soient distribués.

MARIE MILLET (professeur de français et histoire-géographie)

Cet e-mail est solidaire : un clic ici = un don pour la Fondation du Souffle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s