Remise des prix de la Fondation Stern aux étudiants du lycée ORT de Strasbourg

Jeudi 8 janvier 2015, Déborah Fellous, Yan Berdah, étudiants des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, Noémie Serraf, étudiante en 1ère de BTS Opticien-Lunetier, Yvonne Zrihen et Ilan Benhamou, étudiants en 2ème année de BTS en Commerce international de l’ORT Strasbourg, ont été récompensés par Jacques Stern, Président de la Fondation éponyme qui fait partie des Fondations hébergées par la Fondation du Judaïsme Français.

Les récipiendaires se sont distingués par leur sérieux et leur engagement dans ces différentes filières et classes ainsi que par un comportement exemplaire au sein du campus de l’ORT Strasbourg.

Entouré du Président Raymond Kern, des membres du staff de l’établissement, de l’équipe pédagogique du lycée ORT de Strasbourg, des responsables de filières, de Nathalie Serfaty, directrice des relations avec les fondations à la Fondation du Judaïsme Français, de Raphaël Elmaleh, chargé de communication à l’ORT France, Claude Sabbah, Proviseur, a présenté Jacques Stern, Polytechnicien, diplômé de l’Université de Harvard et auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, qui a été une personnalité nationale des plus importantes dans le domaine des technologies de pointe, qu’il s’agisse du nucléaire, de l’aérospatiale ou des télécommunications. Il a également été de 1987 à 1989, PDG du groupe international Honeywell Bull, concepteur et créateur de systèmes d’ingénierie informatiques parmi les plus performants et les plus pointus dans le monde. Et la liste est loin d’être exhaustive…

Claude Sabbah a rappelé les objectifs généraux de la Fondation du Judaïsme français et de la Fondation Stern en particulier, qui octroie des bourses aux jeunes étudiants méritants qui s’orientent vers des Grandes Écoles d’Ingénieurs ou vers des poursuites d’études supérieures dans leur filière respective. Il a également souligné l’aide sociale apportée par d’autres institutions à tous les étudiants, Les Cigognes, le Comité de l’Ecole du Travail, le Comité local, l’ORT France, les bourses Philippe Ortner… Aides plus que nécessaires aujourd’hui pour faire face à des difficultés de plus en plus importantes des familles.

Raphaël Elmaleh, chargé de communication à l’ORT France, représentant Marc Timsit, directeur général de notre réseau, a ensuite pris la parole pour rappeler la genèse de la Fondation Stern ainsi que l’histoire de l’octroi des bourses aux jeunes étudiants de l’ORT, sans toutefois oublier de rappeler la dimension humaine du couple Janine et Jacques Stern ainsi que leur engagement au sein de la Fondation du Judaïsme français. Il a salué la mémoire de Nelly Hansson, qui vient de disparaitre, qui a présidé et animé la Fondation du Judaïsme Français durant de nombreuses années…

En s’adressant aux étudiants primés ainsi qu’à leurs camarades présents, Jacques Stern a rappelé son parcours semé d’embuches à ses débuts, des parents d’origine polonaise parlant le Yiddish et très peu le français, son entrée au Lycée Jacques Decourt puis au Lycée Saint Louis à Paris pour préparer le concours polytechnique qu’il réussit avec brio… « Une école polytechnique très militaire à ses débuts » a souligné Jacques Stern. Il évoqua aussi son entrée dans la vie professionnelle et dès le milieu des années soixante, les tentatives de résolution des problèmes par la maîtrise des hautes technologies… Puis la maîtrise de la stratégie d’entreprise lors de son entrée comme PDG du groupe Bull avec 45 000 employés et des filiales aux quatre coins de la planète…

Il relata également ses velléités d’indépendance et son refus de la mainmise des politiques dans toutes ses entreprises industrielles en France comme aux Etats Unis…

Rappelant le contexte actuel difficile, tant sur le plan économique que politique, il a encouragé les jeunes à persévérer dans leurs études et à choisir un diplôme ambitieux qui débouche sur un métier solide pour garantir un parcours fait de passion, d’exigences et de satisfactions. Jacques Stern a salué « les enseignants de l’ORT qui entrainent les jeunes dans leur sillage et qui ne les rejettent pas… »

Les étudiants récompensés, ont tour à tour remercié Jacques Stern, ils ont souligné le dévouement du corps enseignant ainsi que la qualité de l’environnement au lycée ORT de Strasbourg qui leur permet d’optimiser leur séjour et leurs études.

A l’issue de cette remise de prix, l’ensemble des étudiants du lycée a été réuni dans la cour de l’ORT Laure Weil pour observer une minute de silence à la mémoire de toutes les personnes assassinées à la rédaction de Charlie Hebdo, à Montrouge et à l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes. Claude Sabah a rappelé les fondamentaux du triptyque républicains, les valeurs du vivre-ensemble et a souligné l’abjection de toutes les formes de racisme et d’antisémitisme, rappelant aussi que l’un des otages abattus froidement, avait été élève de l’ORT Villiers-le-Bel.

A l’issue de ce moment de recueillement grave et solennel, tous les participants ont été invités après la remise des prix de la Fondation Stern à un buffet déjeunatoire, puis à échanger avec Jacques Stern durant un moment convivial.

Cliquez ici pour consulter les photos sur le site internet de l’ORT Strasbourg…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s