Message du président d’ORT France suite à l’attentat terroriste

Du 7 au 9 janvier dernier, Paris a été touché par une vague sans précédent de terrorisme islamiste. Les cibles étaient un journal satirique, la police, une épicerie cacher.

Parmi les 17 victimes, l’une était un ancien étudiant du lycée ORT de Villiers-le-Bel. Il y obtint son baccalauréat. Il y prépara ensuite un diplôme professionnel de banque qu’il abandonna en 2012. Son nom : Yohan Cohen. Il avait 20 ans et travaillait à l’épicerie de Vincennes où il avait été pris en otage.

Photo

Aussitôt que nous avons connu son identité, nous avons contacté sa famille afin de dire notre compassion et apporter notre aide. J’ai personnellement, au nom d’ORT-France, écrit une lettre de condoléances à la mère de Yohan. Le directeur de notre école de Villiers le Bel a participé, avec quelques élèves ayant connu Yohan, à la cérémonie de levée du corps avant l’enterrement à Jérusalem avec les autres victimes juives. Nous apportons également une attention et un soutien particulier à la sœur de Yohan élève dans notre école.

Plus généralement, depuis le début de ces terribles événements, mercredi 7 janvier, ORT France a pris diverses mesures pour renforcer la protection de ses élèves et étudiants, de son personnel, de ses écoles :

En région parisienne, nous avons demandé à la Préfecture de Police une protection spéciale pour notre école de Montreuil, avec une présence policière permanente qui a commencé le 12 janvier ;

Pour nos écoles en Régions, nous avons eu des conférences téléphoniques avec le Directeur général Marc Timsit et les directeurs de ces écoles en vue de discuter et coordonner les mesures pour accroitre la sécurité de nos étudiants, de nos personnels et de nos bâtiments

En tant que membre important des Institutions juives nationales, ORT-France participe aux négociations avec le gouvernement sur les voies et moyens de renforcer la sécurité des édifices juifs. Les écoles de l’ORT auront leur part des 5000 militaires et policiers devant protéger les lieux juifs, à commencer par les écoles et les synagogues. Un préfet, un haut fonctionnaire avec des pouvoirs spéciaux, sera bientôt en charge de ces questions. En tant qu’ancien préfet, je serai très attentif à l’action de ce collègue concernant les écoles ORT, afin de rassurer parents et familles.

Naturellement, l’histoire récente nous a enseigné que nulle part il n’y a de sécurité totale et parfaite. Mais dans un pays qui semble plus conscient des menaces, tout ce que nous pourrons humainement faire pour assurer la protection de nos étudiants, professeurs et personnels sera fait. Il n’est jamais simple d’être juif, mais nous avons appris comment relever des défis autrement plus difficiles.

Lucien Kalfon, président d’ORT France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s