Hommage d’ORT Marseille

Comme dans toutes les écoles de la République, l’ORT fidèle à ses engagements d’humanisme, d’empathie, de tolérance et d’ouverture à ressenti et exprimé très fortement, solennellement et sincèrement douleur et recueillement face à cette folie des 7, 8 et 9 Janvier 2015.

A double titre car, d’une part d’illustres hommes d’esprit ont été assassinés, assassinés aussi des fonctionnaires garant de leur sécurité et de notre sécurité, et d’autre part assassinés aussi quatre de nos frères simplement parce que juif une veille de chabat !

SIMPLEMENT ! POURQUOI ? YOHAN, YOHAV, FRANÇOIS-MICHEL ET PHILIPPE.

Mme la directrice, au milieu de tous nos élèves, à deux reprises, avec émotion et fermeté a su dire combien la liberté de pensée, le respect de l’autre pour ce qu’il est et ce qu’il pense, la tolérance demeurent les fondements et les forces vives du vivre ensemble :

« N’ayez pas peur chers enfants, chers élèves, chers étudiants ! »

(Jeudi 8 janvier 2015)

(Mardi 13 janvier 2015)

Ce sont des mots martelés plusieurs fois ce 13 janvier 2015.

Ils résonnent encore ces mots dans cette cour d’école, cette école de l’ORT au sein de laquelle, Yohan Cohen, lâchement exécuté avait fait ses études : OUI à ORT VILLIERS LE BEL.

Ces mots et cette phrase que l’on n’avait plus envie ni de dire ni d’entendre.

Des mots d’un passé à jamais brûlant pour tout un peuple.

Ces mots d’un passé décomposé pour encore un futur incertain et douloureux. NON !

Ils ont pleuré ces enfants pour Charlie et pour Yohav, pour Cabu et Yohan, pour Philippe et François Michel, et pour tous les autres n’exprimant ni haine ni vengeance seulement dire en dessinant le bonheur simple : D’ETRE et de DEVENIR, D’ETUDIER ET D’APPRENDRE dans la paix des cœurs et des regards.

Ils étaient tous là – DEBOUT – Tous CHARLIE, JUIF, POLICIER, AGENT D’ENTRETIEN dans l’ordre ou dans le désordre sans premier ni dernier avec leur beaux visages, recueillis ,comme hébétés, tristes, graves mais conscients au fond d’eux même de faire partie du peuple de la pensée , du peuple du livre, du peuple de l’humour………….de la vie…….Quoi !!!

Marcel B.

Alors chers enfants !

« Au milieu de cet hiver, sachez redécouvrir en vous un invincible été »

A.Camus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s