La Shoah et le devoir de mémoire ORT Marseille

Les élèves du collège ORT Bramson de Marseille participent au devoir de mémoire

A l’occasion de sorties scolaires sur les sites mémoriels d’Auschwitz-Birkenau puis du Camp des Milles, les élèves ont découvert ces lieux d’histoire et participé aux commémorations de la Marche des Vivants et de la Journée internationale en mémoire des victimes de la Shoah.

***

Deux élèves nous racontent leurs visites.

Les camps d’Auschwitz-Birkenau, visite du 26 novembre 2013

Les camps d’Auschwitz-Birkenau sont situés en Pologne, dans la région de Cracovie.

La visite du premier camp débute par le portail et son inscription « Le travail rend libre ».

Ensuite, nous parcourons les différents baraquements, les expositions sur la Seconde Guerre mondiale et la Shoah.

Nous découvrons également les objets ayant appartenus aux déportés ainsi que la prison du camp.

Lors de la visite du second camp, nous parcourons le chemin jusqu’au monument commémoratif pour une cérémonie du souvenir.

Cette visite nous permet de découvrir l’immensité du camp, les chambres à gaz détruites par les nazis avant la libération des camps ainsi que la voie ferrée amenant les « convois de la mort ».

Lorsque l’on visite ces camps, on ressent de la tristesse, on imagine l’angoisse et l’horreur qu’éprouvaient les déportés.

C’est un endroit terrible, la peur nous submerge en apercevant les rails et les chambres à gaz.

« Nous sommes envahis par les émotions, mais on se dit qu’il faut le voir pour sensibiliser les jeunes au devoir de mémoire et pour ne pas que cela se reproduise ».

Le mémorial du Camp des Milles, visite du 27 janvier 2014

Le Camp des Milles est l’unique camp de transit existant toujours.

C’est un lieu de mémoire nous permettant de connaître l’histoire de la France durant le régime de Vichy.

On comprend que le régime a collaboré avec l’Allemagne nazie en participant à l’horreur de la déportation vers Auschwitz d’adultes et d’enfants juifs.

Il est donc très important que les écoles visitent ce camp car il explique les conséquences terribles de l’antisémitisme et de la xénophobie.

Léa Cohen, Ruben Aknine 3ème 1 et Yossef Melka, 3ème 2

[pending status]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s