Rallye des gazelles… « Les Caméléonnes » à l’ORT Strasbourg

Les strasbourgeoises en lice pour le Rallye des Gazelles 2014, Les Caméléonnes, sont venues rencontrer les étudiants des classes de BTS en commerce international et ceux de Manaa de l’ORT Strasbourg, le mardi 26 novembre en salle de visioconférence.

Sandrine Lang et la chargée de communication de l’opération Rallye des Gazelles, Sarah Fuhrer étaient présentes pour présenter leur projet, Johanna Decarre la copilote du rallye des Caméléonnes était en formation à Lyon ce jour-là.

Claude Sabbah, proviseur de l’établissement, a présenté le projet et a souligné l’esprit d’engagement, de dépassement et de solidarité de ce rallye qui résonne avec la philosophie, les valeurs de l’ORT Strasbourg et de l’histoire de notre organisation en général.

Jacques Zucker, le président des amis de l’ORT qui est à l’origine de cette prise de contact et qui est le mentor de ces Caméléonnes, a souligné le courage, la « niaque » et l’envie de réussir de ces jeunes femmes qu’il a proposé comme modèle d’engagement et de détermination aux jeunes étudiants de l’établissement.

L’équipage des Caméléonnes, qui a déjà pour parrain Steve Maire, le pilote officiel de la Rodikuh et pour marraine, Isabelle Charles, designer automobile et pilote officiel chez Renault, a annoncé que Sébastien Loeb parrainerait également le duo féminin pour l’opération de mars 2014.

Les jeunes femmes ont présenté le concept du rallye, les problèmes de sponsoring, les frais engagés (en partie payés de leur propre poche : 8 mois de travail pour payer les 15 000 € d’inscription a précisé Sandrine !), la préparation à ce challenge, les problèmes techniques, mécaniques, de navigation et de sécurité… et surtout le volet humanitaire de ce projet ; l’Association « Cœur de Gazelles » rattachée au rallye, œuvre aussi avant, pendant et après le périple sportif, à différentes actions humanitaires au Maroc : Aide à l’enfance, aide médicale, aide à la scolarisation, actions de sensibilisation au développement durable, réinsertion professionnelle des femmes seules et sans emploi, assistance à la vie quotidienne par des dons de vêtements, de chaussures, de produits d’hygiène… Et puis l’envie de faire plaisir aux enfants en leur distribuant des jouets durant ce périple d’une dizaine de jours…

Les étudiants ont ensuite posés des questions de toute nature aux deux jeunes femmes, qui ont répondu avec conviction et avec humour aussi. Sandrine et Sarah ont réussi à faire passer le message et à sensibiliser les jeunes aux enjeux de ce Rallye des gazelles, évènement à dimension sportive évidente mais doublé d’un volet humanitaire et d’un engagement solidaire forts.

La direction de l’établissement en la personne du proviseur Claude Sabbah, Jacques Zucker pour las Amis de l’ORT, les enseignants et les étudiants présents, ont tous manifesté leur soutien à cette opération qui se traduira concrètement dans les semaines et les mois qui viennent.

Richard Aboaf

Le Rallye Aïcha des Gazelles est un rallye-raid international ayant lieu dans les parties désertes du Maroc du sud, qui se caractérise par le fait qu’il ne soit ouvert qu’aux femmes (le seul du genre).

La 24e édition du Rallye Aïcha des Gazelles aura lieu au mois de mars 2014 avec la participation de 150 équipes féminines dans trois catégories : quads / motos, 4×4 / camions, et crossovers / SUV. Le rallye débutera au pied de l’Atlas dans le centre du Maroc pour se terminer sur la ligne d’arrivée à Essaouira sur la côte Atlantique du sud du pays.

Ce Rallye comporte six étapes en hors-piste et un prologue, dont deux d’entre elles sont des étapes marathon de deux jours. 2 500 kilomètres de lits de rivière desséchés, de champs de pierres et de dunes sablonneuses du désert du Sahara occidental doivent être couverts par les équipes, avec uniquement l’aide d’une boussole et d’une carte au 1 / 100 000e afin de tracer leur itinéraire entre les points de contrôle. Le GPS est interdit ainsi que tout type de jumelles et de téléphone mobile. Le principe ne consiste pas à aller du point A au point B le plus vite possible, mais obéit aux règles de la course d’orientation.

L’équipage gagnant est celui qui totalise le moins de kilomètres à l’odomètre à bord du véhicule entre les points de contrôle dans des délais donnés (la distance conduite moins la distance à vol d’oiseau). Des points de pénalité sont alloués pour des points de contrôle manqués et la demande d’une aide technique. Pour des raisons de sécurité, les équipes sont constamment contrôlées par un système de localisation par satellite de pointe. Réparties en 150 équipes de deux personnes, les participantes sont par ailleurs munies d’une balise qui mesure leur bilan CO2 durant toute la course.

Consultez l’article et les photos sur le site internet de l’ORT Strasbourg…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s