Voyage pour la mémoire à Auschwitz Birkénau

En ce matin du 21 novembre 2012, nous sommes partis de très bonne heure pour un voyage qui restera gravé à jamais dans nos cœurs et nos mémoires.
La délégation de l’ORT LYON composée de dix- sept personnes (treize lycéens et quatre accompagnateurs) s’est retrouvée à l’aéroport LYON ST EXUPERY, dans le cadre du voyage pour la mémoire, organisé par l’Amicale des Anciens Déportés d’AUSCHWITZ BIRKENAU.
Ce périple, encadré et coordonné de manière remarquable, s’est parfaitement  déroulé, grâce à la compétence, la bienveillance et aux grandes qualités humaines des membres de l’Amicale.
Il faut souligner également ? l’excellent état d’esprit de  l’ensemble des visiteurs , jeunes et moins jeunes, durant ce voyage. Nos élèves, à l’image de toute la  délégation  composée de deux cent vingt personnes, se sont montrés  dignes, dans le respect et le recueillement. Il convient de les féliciter pour leur attitude  et leur participation active, car ce n’est pas un voyage comme les autres que celui qui conduit ici. Il faut être préparé  à affronter l’indicible et faire face à l’horreur de la barbarie nazie.
On a beau avoir vu des reportages, des  films traitant de ce sujet,  il est impossible de s’imaginer l’immensité du camp de BIRKENAU. Le sentiment de mort demeure encore dans ces bosquets, ces bois, à l’intérieur  même du camp. On a l’impression, soixante- dix ans après, qu’il n’existe aucune vie, même animale, dans l’enceinte de ce camp de mort et de désolation.
Comment échapper à l’émotion, à l’écœurement, à la rage pour certains, lorsqu’on pénètre dans la chambre à gaz d’AUSCHWITZ ?
Comment ne pas être effondré et abasourdi,  devant les expositions consacrées aux victimes de cette abomination que fut la SHOAH, ces tonnes de valises, effets personnels, chaussures, lunettes et amas de cheveux gigantesques qui dépassent l’entendement ? On a beau connaître ou avoir vu ces images, ²on ne peut qu’être choqué et assommé devant une telle horreur.
Comment oublier les visages, placardés par centaines, sur les murs des expositions  des enfants si jeunes, des couples déchirés, des vieillards, tous promis à une mort certaine.
Ces images ne peuvent s’effacer de nos mémoires et c’est très bien, car il est indispensable de faire vivre en nos cœurs, le souvenir de ces millions de personnes anéanties pour le seul fait qu’elles étaient juives, tziganes, communistes, homosexuelles ou autres…
Il convient maintenant plus que jamais, à l’heure où un certain antisémitisme renaît, de faire vivre la mémoire, y compris dans notre société Française…
Faire la visite des camps d’AUSCHWITZ  BIRKENAU n’est pas un voyage facile, mais il est primordial de se souvenir de cette barbarie, afin de ne plus jamais laisser de place à l’abomination et à l’horreur.
Pour conclure encore une fois, soulignons la remarquable organisation de cette journée et le comportement responsable, respectueux et d’une grande dignité, de toute la délégation lyonnaise et de nos lycéens en premier lieu.
Au nom du personnel et des élèves de l’ORT LYON, nous tenons à remercier l’Amicale des Anciens Déportés d’AUSCHWITZ  BIRKENAU, ainsi que le Directeur du centre ORT LYON, Monsieur Michel BENOILID,  qui nous ont permis d’effectuer cet éprouvant, mais nécessaire voyage, vers la mémoire et le souvenir des ces millions de victime.
Frédéric MAZUEL
Lycée ORT Lyon

Cette entrée a été publiée dans Lyon. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s