Devenir un éco-citoyen bâtisseur : une opportunité offerte par l’ORT

Dans l’axe direct du Projet d’Etablissement et des programmes des classes de la Seconde Bac Pro Electricité et de la Première STI Développement Durable, ces deux classes feront mercredi 4 avril une double visite de deux types de maisons bioénergétiques. Ces deux maisons se trouvent dans deux départements limitrophes et présentent : l’une, une technique d’isolation parmi les plus performantes et les moins onéreuses : la paille ; l’autre est une maison presque passive : en plein hiver, même rigoureux, le poêle de masse permet un temps de chauffe réduit à une heure toutes les 24 heures. Le coût du chauffage est fortement réduit (environ 250 €/an !) ? Avec un confort accru. De plus, en été, même caniculaire, pas besoin de refroidir le maison à coup de kilowatts. Son rafraîchissement est dit « passif » grâce à son orientation, à des déflecteurs non inesthétiques, et aux matériaux à accumulation choisis tant pour l’été que pour l’hiver. Une maison passive se doit d’avoir des toilettes sèches qui sont les toilettes de l’avenir.
Les élèves pourront constater la pertinence (et la possibilité de réalisation avec de tels matériaux) de construire prochainement plus écologiquement, d’autant que chaque visite est guidée par de vrais techniciens de ce type d’habitat, encore peu nombreux dans le Sud-ouest de la France.

Patrick ELKOUBBI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s