Visite de la Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés

En une glaciale journée dhiver, les élèves de la classe de Seconde GT ont fait en autocar les quatre-vingt kilomètres qui séparent Lyon dIzieu, petit village de lAin surplombant une boucle du Rhône dans un décor champêtre bien quen ce jour couvert de brume et perlé dun crachin neigeux. Quatre-vingt kilomètres que firent aussi il y a 68 ans, des hommes de la Gestapo menés par leur chef Klaus Barbie pour arrêter et déporter à Auschwitz les occupants dune grande maison située à la sortie du village. Ici dans cette maison qui est restée la même quà cette époque, vivaient 44 enfants juifs et les 7 adultes qui soccupaient deux alors quils étaient séparés de leurs parents; quils soient morts, déportés, ou obligés de se cacher ailleurs.
Les élèves ont d’abord visité la maison où vécurent les enfants et se sont imprégnés des souvenirs qui témoignent de leur vie dans un lieu qui devait être pour eux un «havre de paix» après les diverses épreuves quils avaient déjà vécu comme leur passage dans le camp dinternement de Rivesaltes. Une projection dextraits du procès de K.Barbie leurs a aussi permis dêtre confronté avec les acteurs directs de la tragédie dIzieu: les mamans survivantes, Klaus Barbie lui-même, les deux survivants de la rafle, … Dans la perspective de leur voyage en Pologne, les élèves poursuivent donc leur travail de connaissance sur cette période tragique de lHistoire. Sachant qu«il ne s’agit pas d’aller à Auschwitz pour voir et savoir mais que cest mais l’inverse : il faut savoir pour voir» ainsi que la écrit Georges Bensoussan, historien, ils ont participé laprès-midi à un atelier sur le «complexe dAuschwitz». Mené par un professionnel de la question, lensemble de la classe a manifesté une qualité découte et dattention témoignant de son implication dans ce travail et cette réflexion.

Dans le même temps, la classe de 4ème, a également fait la visite de la Maison d’Izieu dans le cadre dun travail mené Mme Monique Bismuth, leur enseignante de français. Comme leurs aînés, ils ont fait le parcours les emmenant de la visite de la maison à lexposition permanente, puis ils ont participé avec un grand intérêt à un atelier d’écriture autour des lettres des enfants.

CDE

Cette entrée a été publiée dans Lyon. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s