Shoah : Le cri d’alarme d’un survivant

Publié le 28/01/2012 Dépêche du Midi Pierre Peyret

« Qu’arrivera-t-il lorsque les témoins de l’Holocauste auront tous disparu ? » s’interroge Robert Marcault au pied du Mémorial de la Shoah de Toulouse. Ce vendredi matin, un des deniers survivants de la Shoah fait dos aux six imposantes colonnes en aluminium érigées en novembre 2008 en mémoire des six millions de juifs victimes du nazisme. Le public silencieux a répondu à l’appel d’Hubert Strouck, le Coordinateur de l’association du Mémorial de la shoah, pour cette journée internationale de la mémoire de l’Holocauste. L’ancien déporté d’Auschwitz Birkenau prend son temps, et pèse, ému, chacun de ses mots avant de s’adresser directement à la centaine de jeunes rassemblés. « Je vous conjure d’être vigilants. Luttez contre l’intolérance, la bêtise, le racisme et la xénophobie. Méfiez-vous des manœuvres politiciennes » insiste ce survivant avant d’allumer une des six bougies (voir photo) installée au cœur de monument de l’Espace Boulingrin.
PASSER LE RELAIS
« Le relais c’est la jeunesse. Si l’on ne connaît pas l’Histoire à un certain âge, on ne saura jamais rien. C’est un devoir ». C’est donc tout naturellement que des jeunes collégiens et lycéens de Masseube et de l’ORT à Colomiers se sont succédés au micro pour lire la lettre de Simone Veil et de Monseigneur Saliège, mais aussi un poème en hébreu. Le Rabbin de Toulouse était présent, comme l’écrivain Denise Epstein et une survivante du génocide des Tutsis au Rwanda.
Car si le 27 janvier est la journée de la Mémoire, c’est aussi celle de la prévention des crimes contre l’humanité. Et c’est ce qui préoccupe Robert Marcault. « Quand j’observe la situation en Hongrie, j’ai peur que ça recommence. Cette Haine de l’autre est encore présente ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s