Hanouccah 5772

Mardi 20 Décembre 2011, M.BENOILID a voulu marquer Hanoucah pour les élèves du collège autour d’une collation accompagnée de beignets. Rémi ZERBIB a expliqué en quelques mots l’histoire et le miracle de Hanouccah devant des collégiens attentifs entourés de nombreux enseignants.

Il y a plus de 21 siècles, la Judée et les Juifs étaient sous la domination syrienne; l’idolâtrie et le paganisme étaient imposés à tous. Il n’y avait pas de place pour aucune autre doctrine.

Cependant, les juifs refusaient de se laisser assimiler et ils s’organisèrent en véritable résistance.
Grâce à une poignée d’hommes, les MACCABIM, sous le commandement de Yehouda, fils du grand prêtre MATHATIAHOU, sont parvenus à se débarrasser du joug de leurs oppresseurs et à retrouver la liberté de vivre selon la Thora et les mistvot.

Pour célébrer la libération de Jérusalem et afin de restaurer la tradition juive, il ne restait plus qu’à Yehouda Maccabee et à ses soldats que de procéder à l’inauguration solennelle du Temple et à l’allumage de la grande Menorah. Le souci était de trouver une file d’huile pure avec le sceau du grand prêtre, son contenu pouvant durer une journée. Lorsqu’ils rentrèrent dans le Temple, Yehouda et ses soldats se rendirent compte qu’à l’exception de la Hanoukia, les syriens avaient tout emporté. Il n’y avait plus d’huile pour allumer la Hanoukia.

C’est alors qu’une petite fille de 8 ans entra dans le Temple. Elle s’appelait Berahah et était la fille de Yehoudah. Elle se mit à crier : « Je sais où se trouve une fiole d’huile pure et portant le sceau du Grand prêtre. Surpris, Yehouda et ses soldats suivirent la fillette qui leur montra où était la fiole d’huile.
Ce fut une grande joie pour tous ceux qui se trouvaient dans le Temple. Comment le savais-tu ? lui demanda un officier. Elle répondit « C’est bien simple ». J’ai caché la fiole d’huile parce que j’avais entendu mon père dire à un de ses généraux, devant un Conseil d’État-major, que les syriens ne devraient pas tarder à s’emparer de tous les trésors du Temple, comme ils l’avaient fait dans tous les autres pays qu’ils avaient envahis. « Je l’ai fait car je voulais m’assurer que nous pourrions allumer la Ménorah le jour où mon père et ses soldats entreraient dans le Temple pour célébrer leur victoire ».

Malgré cette réjouissance, les juifs se trouvaient face à une problématique : – allumer la Menorah un seul jour et interrompre l’allumage les autres jours (la fiole d’huile permettait l’allumage un seul jour) ou attendre une semaine pour obtenir l’huile pure nécessaire à l’accomplissement de cette mitsvah qui symbolise la présence de HM et l’unité du peuple juif.

Finalement, ils décidèrent l’allumage pour un jour. L’huile qui devait durer un jour va durer huit jours.
C’est le MIRACLE DE HANOUCAH? C’est la raison pour laquelle nous allumons le Hanoukia durant huit jours.
Que cette Fête de Hanouccah 5772 qui commence dès ce soir, apporte à l’ensemble du peuple d’Israël collectivement et individuellement une lumière intense et le plus grand bonheur. Amen. Bonne fête de Hanoucah à tous.
Rémi ZERBIB

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s