Dispositif Tick’art 2010-2011 : objectif culture

Accueil d’Anne Mulpas au CDI

Pour la troisième année consécutive le CDI participe au dispositif Tick’art avec la classe de Seconde C et leur professeure de français.

Ce sont les activités autour du livre qui ont marqué le début de notre année culturelle. Le lundi 7 février, nous avons accueilli l’auteure Anne Mulpas.

A sa demande et pour ouvrir la rencontre, chaque élève a donné un mot exprimant son humeur du jour. Anne les notait et au fur et à mesure, naissait un texte poétique. Le ton était donné, les élèves étaient séduits et convaincus. S’en suivit une lecture des textes qu’elle appréciait : Kessel et le lion, Baudelaire et l’Albatros et Zola « le maître ». Elle incarna véritablement les personnages des différents livres qu’elle présenta. A n’en pas douter, nous avions face à nous une écrivaine fabuleusement douée doublée d’une conteuse tout aussi talentueuse.

Chaque rencontre avec un auteur est un moment privilégié, on aime retenir ces phrases bien particulières, ces citations qui sorties de la bouche d’un écrivain que l’on a face à soi prennent une autre dimension.

Elle a dit : « les cours de lettres sont là pour donner les bonnes manières à table et la façon dont se compose un repas, après c’est le plaisir ».

A la librairie

Nous retrouvons Anne quelques jours plus tard à la librairie « Libralire » à Paris (XIème). Elle apporte ses précieux conseils de lectrice à nos élèves pour acheter le livre auquel ils ont droit dans le cadre du dispositif tick’art.

A la BNF (site François Mitterrand)

De la librairie à la bibliothèque, il n’y a qu’un pas que nous franchissons pour nous rendre à la Bibliothèque Nationale de France. Nous la visitons avec deux conférenciers-animateurs.

Dans un premier temps, nous parcourons le bâtiment et nous découvrons la notion de patrimoine, l’histoire de la bibliothèque, ses missions, son fonctionnement. Nous pénétrons même dans un espace réservé au personnel depuis lequel, nous observons le système de transport automatisé des documents.

Dans un second temps, les élèves participent à un atelier « Si j’étais architecte ».

Il faut imaginer qu’un concours pour la réalisation de la prochaine BNF est organisé. Par groupe de 5, ils doivent présenter un projet. Chacun a un rôle, l’architecte, le directeur de collection, le directeur technique, le responsable de la sécurité et l’attaché de presse. Si l’on en croit nos jeunes architectes,

La nouvelle BNF pourrait s’appeler « Bibliolune » ou « Cielothèque » et bénéficier d’une salle appelée « siestothèque »…Il faudra prendre une navette ou se téléporter pour s’y rendre et le matériau privilégié sera le verre.

A venir, une sortie théâtre au mois de mai.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s