Sortie TNS: La Cerisaie de Tchekov au Théâtre National de Strasb ourg

Dix-huit élèves des classes de Manaa, de BTS DM1 et DM2 ainsi que des résidentes et résidents de ORT Strasbourg, ont assisté jeudi 13 Mai, à la dernière représentation théâtrale de la sélection ORT/TNS, « La Cerisaie » d’Anton Tchekov. Cette pièce de théâtre considérée comme le testament de Tchekov, mise en scène par la nouvelle directrice du TNS, Julie Brochen, est une création de l’Ecole du Théâtre National de Strasbourg. Elle constitue un véritable hymne à la vie et à la mémoire, à travers l’histoire de la vente d’une propriété et d’une maison de famille et ses répercussions…
Peut-on encore vivre après un déracinement ? Doit-on oublier pour avancer ? Comment avoir la force de partir ? Quelles pages peut-on tourner dans sa vie ? Comment concilier passé et présent ? Quelle est la part de l’intime et du profond dans nos mémoires ? Autant de questions existentielles et philosophiques que ce texte de Tchekov a souligné et soulevé dans cette pièce. La mise en scène, la scénographie, les décors magnifiques, le jeu subtil de la lumière, l’atmosphère sonore maîtrisée, la présence à certains moment de la pièce de musiciens Klezmers, autant d’éléments qui ont concourus à la réussite de ce très beau spectacle.
A noter que Julie Brochen qui signait là sa première mise en scène au TNS depuis la reprise du TNS, seul Théâtre National de Province, a été très influencée par l’exposition du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris sur Charlotte Salomon il y a deux ans, elle y a vu un choc terrible entre les gouaches, le récit de la vie et de la déportation de cette femme… Comment hériter et vendre un cimetière dit-elle ? C’est aussi pour cette raison qu’elle a entrevu la Cerisaie de Tchekov à travers la mémoire déchirée, la mémoire éteinte, la douleur et la nostalgie. Rendez-vous est donné aux étudiants pour la prochaine programmation théâtrale 2010-2011 en collaboration avec le Théâtre National de Strasbourg.
Richard Aboaf

Laisser un commentaire