Une bénédiction pour les arbres

le

L’arrivée tardive du printemps nous aura tout de même permis de réunir quelques jeunes et adultes face au grand champ de poiriers situé devant l’école pour réciter la bénédiction sur les arbres (birkat ahilanot).

En effet, la tradition juive nous enseigne, qu’à la vue d’arbres fruitiers en fleur, nous devons réciter une bénédiction particulière. Celle-ci dit que nous remercions D.ieu pour n’avoir rien négligé dans son univers, d’y avoir crée de bonnes et de belles choses, dont les arbres, afin d’en faire profiter les êtres humains.

Laisser un commentaire