Une belle rencontre…Lucie Land… Toulouse

Faire lire nos élèves de 3èmeDécouverte Professionnelle est un pari osé pour cette année scolaire 2009-2010, un défi que nous avons eu envie de relever, Stéphanie et moi.
Pour cela, nous avons inscrit nos 44 « affreux » au Prix des Incorruptibles : 5 œuvres de littérature jeunesse à lire, grappiller ou dévorer durant l’année… Sans rien à gagner, juste pour le plaisir des mots et celui de voter pour le livre qu’ils auront préféré. Et au niveau national, le Prix des Incorruptibles sera alors remis à l’un des 5 auteurs.
Parmi eux, Lucie Land…Et elle, parmi nous, en cette bien belle matinée du Mercredi 17 Mars.
Quelques heures hors du temps…Quelques heures durant lesquelles nous avons eu la chance, élèves de 3ème, documentalistes, Stéphanie Bizet (professeur de français en 3 DP) et moi-même, de rencontrer cette jeune femme écrivain.
Son roman, Gadgi, retrace l’histoire d’une petite fille Rom, Katarina, entre Paris et son pays, la Roumanie.
Mais revenons à cette rencontre…Un échange entre eux et elle, comme je n’avais pas pu l’imaginer…Attention de chaque instant, écoute réciproque, partage d’idées et d’émotions…Découverte de l’autre, de la différence, récit de voyages et d’expériences personnelles…Tout en douceur.
Nos élèves l’ont écoutée, parfois étonnés, souvent charmés…On peut donc être jeune et romancière. Ne pas vivre de sa passion et pourtant rester…passionnée. Une réelle découverte pour nos « petits ».
Découverte d’une autre vie possible, un peu plus loin des sentiers battus, un peu plus loin de la société de consommation dans laquelle ils évoluent sans même en avoir conscience.
Lucie Land…Jusqu’alors un simple nom…Désormais, un visage, un sourire, une voix et une rencontre inoubliable pour moi…et certains de nos 3ème…J’ose y croire, et je sais que j’ai raison. Il est des regards et des mots d’adolescents qui ne mentent pas… Merci Lucie…
Marie Millet
Professeur de français

Laisser un commentaire